08 juillet 2017

elle

te rassure visuellement. Elle a encore des cheveux. Elle est encore plus maigre qu'au naturel, mais t'accueille avec rires et sourires. Si elle ne t'avait pas prévenue au téléphone, tu ne saurais pas. Elle a repris le travail, en partie pour ne pas laisser tomber les collègues pour la préparation de la rentrée, et en partie pour ne pas tourner en rond chez elle. Elle te redit ce que tu savais déjà, mais qu'elle ne se souvient plus t'avoir confié. Que la détection était trop tardive et que les cellules avaient percé la paroi, que la... [Lire la suite]
Posté par lebradeur à 16:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]