sont trois, et gros.

La première dame est assise à une table, où une affiche écrite grossièrement, explique la cause pour laquelle elle milite et demande de l'argent. Son regard vide ne croise personne.

Lui est le plus gros des trois. Il est vraiment très gros, et porte, outre un T-shirt, et un short assez quelconque, une perruque de déguisement en plastique, violette. Il déambule en se dandinant, et, vite fatigué, se pose sur une chaise, face aux caisses du magasin, croisant du regard les acheteurs qui poussent leurs caddies.

La troisième est la plus âgée. Tu lui donnes soixante ans. Elle est assise contre un pilier. Elle porte un faux nez rouge, non pas en forme de balle de ping-pong, mais plutôt allongé. Elle semble triste et fatiguée. A ses pieds, une bassine rouge avec de nombreuses pièces de dizaines de centimes.

A chque client qui quitte la supérette, elle crie d'une voix triste:

"Pour les clowns des hopitaux!"